Epson voudrait concurrencer Apple et Google

Epson voudrait concurrencer Apple et Google - Connect Object

Après de nombreuses années sans être sur le devant de la scène, Epson renoue avec le succès.

Une envie d’envahir le monde des objets connectés

En 2014, Le PDG du groupe Seiko Epson, Minoru Usui renoue avec le succès. En effet, l’entreprise est en plein changement au niveau de sa stratégie industrielle. Il voudrait envahir les objets connectés. De part son organisation verticale, Epson maitrise toutes les technologies liées aux objets connectés. Son plan pour les années à venir, atteindre au moins 750 Millions d’euros en vente d’objets connectés.

Les possibilités pour Epson

Epson mise avant tout sur les montres connectées. Il faut rappeler que le groupe a fusionné avec Seiko, qui reste, à ce jour, l’un des plus grands groupes d’horlogerie. Ils pourraient même se lancer dans la course des bracelets connectés.
L’ambition d’Epson n’est pas moindre car l’entreprise japonaise souhaiterait également se lancer dans les lunettes connectées, totalement différentes des Google Glass, mais surtout dans le domaine de l’E-Santé.
Il ne reste plus qu’à attendre que la marque soit sur le devant de la scène médiatique des objets connectés. Affaire à suivre.

L'auteur

Connect Object - Julien Muller

Julien Muller

Julien est un passionné de nouvelles technologies et également en stratégie dans le web. C'est depuis quelques années qu'il s'est tourné vers le référencement naturel et toutes les innovations liées à ce monde virtuel.

Nombre de vues841 fois

Restez informé de l'actualité des objets connectés

Déja inscrit

Mauvais e-mail

Champ vide

Inscription réalisée

Ces tests peuvent vous intéresser

Vous souhaitez écrire des articles pour Connect Object

Rejoignez Nous >

Informations Cookies

Comme tous les sites que vous visitez, nous utilisons des cookies. Ceux-ci nous permettent de faire fonctionner certaines fonctionnalités comme les réseaux sociaux, et comprendre comment vous naviguez sur notre site. Pour en savoir plus, cliquez ici !