Retour vers le futur avec un cercueil connecté !

Retour vers le futur avec un cercueil connecté ! - Connect Object

Voici venu le temps d’entrer dans une ère où le monde entier se met aux objets connectés, c’est aujourd’hui le tour des pompes funèbres !

On aura tout vu…ou presque !
Et oui, après la possibilité d’imprimer une urne en 3D à l’effigie du défunt, il est désormais possible de rester « tuné » même sous terre grâce à un cercueil nouvelle génération.

Un cercueil high-tech

Le service funéraire britannique Perfect Choice Funerals innove avec le concept d’un cercueil connecté doté, entre autre, d’un écran intégré pour diffuser des photos et des messages de condoléances.
Cette idée n’est encore qu’en phase de projet, rien n’est développé, mais on peut d’ores et déjà imaginer à quoi cela ressemblera : le cercueil sera équipé d’un écran LED connecté pour permettre aux proches d’y diffuser des souvenirs (photos, images, dessins et autres souvenirs en tout genre) qui défileront en diaporama.
Egalement connecté aux réseaux sociaux, l’écran pourra diffuser en continu les messages des proches envers le défunt.
Des haut-parleurs seront également greffés au cercueil, pour diffuser de la musique, des messages vocaux ou encore des poèmes.
Enfin, des néons qui changent de couleur seront disposés sur chaque côté du cercueil.

Un réel besoin ?

Le cercueil connecté répondrait (apparemment) à une demande existante. Emma Simpson, porte-parole de l’entreprise à l’origine du concept, a fait le constat ces dernières années d’un véritable engouement pour la technologie durant les funérailles.
Elle souligne qu’il n’est pas si rare aujourd’hui de visionner des diaporamas de photos et de diffuser de la musique durant des obsèques. Partager ensuite les souvenirs de ce genre d’événement sur les réseaux sociaux est une pratique qui se ferait de plus en plus (tiens c’est étonnant, jamais entendu parler en France !).

Le projet qui dérange

C’est sans surprise que l’on remarque à quel point l’idée en a remué plus d’un sur la toile. De nombreux internautes sont indignés face à tel projet, jugé beaucoup trop glauque et que l’on dénonce comme du « marketing malsain ». L’entreprise est accusée de profiter de la détresse des familles pour leur vendre des gadgets de ce genre.

De plus, le manque de place dans les cimetières est un embarras grandissant. L’ajout de technologies connectées, qui sont d’ailleurs non-biodégradables voire toxiques, ne feraient qu’empirer ce problème.
Enfin, quequ’un a déjà testé son wifi dans un cimetière ? Sérieusement, vous allez sur Facebook pendant un enterrement vous ? (Ceci est un vraie question que je vous pose).

 

Reste à savoir combien tout cela va coûter et surtout…si quelqu’un osera tenter l’expérience de gâcher le silence des funérailles avec un remix de « Sous le sunlight des tropiques » par exemple…

#RIP

L'auteur

Connect Object - Mélanie Roukoz

Mélanie Roukoz

Etudiante en M2 Communication Digitale et à l'affût de toute l'actualité du numérique !

Nombre de vues1343 fois

Restez informé de l'actualité des objets connectés

Déja inscrit

Mauvais e-mail

Champ vide

Inscription réalisée

Ces tests peuvent vous intéresser

Vous souhaitez écrire des articles pour Connect Object

Rejoignez Nous >

Informations Cookies

Comme tous les sites que vous visitez, nous utilisons des cookies. Ceux-ci nous permettent de faire fonctionner certaines fonctionnalités comme les réseaux sociaux, et comprendre comment vous naviguez sur notre site. Pour en savoir plus, cliquez ici !