L’ÉTAT DES LIEUX DES OBJETS CONNECTÉS AUJOURD’HUI

Les objets connectés sont présents tout autour de nous depuis quelques années.
 Nous ne nous en rendions pas spécialement compte, soit parce que nous ne savions pas qu’il s’agissait d’objets connectés soit tout simplement parce que le terme «d’objet connecté » n’y était pas associé.

Qu’est-ce qu’un objet connecté ?

C’est vrai que c’est la première question à laquelle on doit répondre.
 Un objet connecté est un objet qui est relié à Internet et possédant une adresse IP.
 C’est donc un objet qui peut être en relation avec des terminaux liés à internet et qui sont identifiables. 
L’internet des objets (ou Internet of Things : IoT), peut donc être un téléphone portable, une tablette, un bracelet connecté, une voiture voire même une raquette de tennis.

Historique des objets connectés

Histoire-des-objets-connectés-connect-objectL’internet des objets a commencé à prendre une place importante depuis la démocratisation des smartphones. La date la plus appropriée est donc le 29 Juin 2007, date de sortie du tout premier iPhone.
Cette révolution a finalement été le premier pas vers l’exode d’internet. Cette technologie n’était plus seulement accessible de chez soi ou de son bureau mais partout dans le monde à n’importe quel moment. C’était le premier pas vers les objets connectés.
 La population mondiale s’y est mise petit à petit, que ce soit avec l’utilisation plus facile des ordinateurs portables, et même des tablettes accessibles au grand public depuis 2010.
Les premiers smartphones ou tablettes datent de beaucoup plus tôt (1989 pour la tablette GridPad de Samsung) mais le manque de dématérialisation des données et les avancées technologiques n’étaient pas encore au point pour l’essor qu’il a actuellement.

D’autres objets connectés sont sortis durant la même période. 
Par exemple, le lapin Nabastag (ou Karotz), lancé en 2005, était les prémices des objets divertissants connectés.
Mais l’envie de tout relier à internet et de connecter
 tous les objets entre eux est très présente depuis de
nombreuses années.
 Selon le cabinet d’études Gartner, en 2009, il y avait 
2,5 milliards d’objets connectés et en 2020, il y aura près de 30 Milliards de choses connectées à internet. Nous sommes donc en pleine croissance exponentielle dans le secteur de l’internet des objets.

La présence des objets connectés dans les films

Nous nous rendons compte assez facilement dans les films datant d’époques différentes que les objets connectés, voire même les maisons connectées, sont dans les esprits de chacun depuis plusieurs décennies.
Nous allons nous intéresser par ordre chronologique à Retour vers le futur (1985), Matrix (1998) et iRobot (2004).

Retour vers le futur

Histoire-des-objets-connectés-connect-object-1La série de films de Retour vers le futur a commencée en 1985, mais la scène dont je vais parler est dans le deuxième volet qui est sorti en novembre 1989, il y a donc plus de 25 ans. La scène la plus marquante est celle qui se déroule dans la maison lorsque Marty (son futur), est viré par visioconférence et que tous les appareils électroménagers impriment « You’re Fired » simultanément dans toute la maison. Cette scène est très intéressante à voir, car on se rend bien compte que même un quart de siècle avant, aux prémices de la technologie car Internet venait d’être inventé cette même année, les cinéastes avaient déjà envie de tout dématérialiser et de tout rendre interactif et connecté sans forcément penser aux innovations technologiques telles qu’internet, les écrans plats ou encore les téléphones portables.

Matrix

Matrix est également un exemple intéressant concernant la vision des objets connectés. Dans le premier film de la trilogie, paru en 1998, on voit les agents Smith incorporer un traceur dans le corps de Néo. Il ressemble à un robot non miniaturisé. Le souhait d’avoir des objets connectés est donc très réel à chaque époque.

iRobot

Mon dernier exemple s’installe encore plus dans le futur. Il s’agit de iRobot avec Will Smith. Dans ce film, on se rend compte qu’il y a une très grande part des objets connectés, des robots et des intelligences artificielles dans le futur. Il y aura sûrement un futur qui sera entouré de robotique, d’objets connectés et intelligents, mais surement dans une mesure différente. 
On sait déjà que Google a acheté des entreprises basées sur la robotique dont Boston Dynamics, ce qui envisagerait donc un objet connecté autonome dans les prochaines années voire les prochains mois. Les cinéastes ont donc retranscrit l’envie d’objets connectés, de robotique, domotique et d’intelligence artificielle à toutes époques et simplement via l’imagination, sans forcément penser aux améliorations technologiques en cours. Il y aura sans doute du vrai, mais surtout des avancées différentes liées aux contraintes et recherches technologiques des futures années.

Une omniprésence de la technologie et d’internet

Dans le monde, nous sommes tous plus ou moins connectés. Il faut savoir qu’actuellement, les pays les plus développés ont plus de 80% d’internautes, certains pays comme la Suède ou d’autres pays nordiques auraient plus de 90% d’habitants ayant une connexion internet (source Le Monde) . Ces chiffres sont justifiés par le fait que les habitants des pays froids sont obligés de communiquer à distance en fonction des saisons. L’omniprésence de la technologie est également visible avec le nombre d’accès à internet par habitant ; maintenant, 20 maisons représentent le trafic internet mondial de 1995.
Il y a également une très grande quantité de smartphones. 
En France, en 2012, il y a eu plus de ventes de smartphones que de téléphones « classiques ». Selon les estimations de l’institut GFK, le marché français sera composé essentiellement de smartphones en 2020.
Fin 2014, le nombre de ventes de smartphones/tablettes aura dépassé également le nombre d’ordinateurs.

Les chiffres clés des objets connectés

  • 50 Milliards d’objets connectés en 2020
  • 400 Millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015
  • 7 milles milliards de dollars de marché des objets connectés en 2020
  • 90 milliards de dollars d’économie dans les domaines du pétrole et du gaz

Informations Cookies

Comme tous les sites que vous visitez, nous utilisons des cookies. Ceux-ci nous permettent de faire fonctionner certaines fonctionnalités comme les réseaux sociaux, et comprendre comment vous naviguez sur notre site. Pour en savoir plus, cliquez ici !