Embarquez pour l’internet des objets avec Microsoft

Embarquez pour l’internet des objets avec Microsoft - Connect Object

Mardi dernier Connect Object a été invité à la conférence de Microsoft autour des objets connectés et du service de cloud Microsoft Azure.
Voici un résumé de ce qu’il s’y est dit, comme si vous y étiez.

Bienvenue dans une nouvelle ère

Cette année, Internet a 25 ans. Aujourd’hui vers quelle utilisation d’internet allons nous ? Depuis 2007, nous faisons face à l’explosion des usages des smartphones. Nous utilisons de plus en plus notre mobile pour surfer sur internet. C’est donc suite à cela que nous sommes entrés dans « l’ère des apps » et des appstores (pour Apple, Androïd, Microsoft, Blackberry, etc.).

Nous surfons donc plus sur internet via nos smartphones, mais cela se fait surtout au travers des applications (Facebook, Twitter, YouTube, Spotify, Maps, etc.) dont le marché pèse aujourd’hui plusieurs milliards de dollars.

Nous sommes aujourd’hui équipés d’1,5 milliard de smartphones et cela atteindra les 4 milliards en 2020. Ceux-ci vont véritablement devenir la télécommande de notre vie et de notre environnement.

Et cela est rendu d’autant plus possible grâce à l’ère dans laquelle nous entrons actuellement : « l’ère de l’IOT ». Nous réussissons aujourd’hui à connecter notre quotidien en digitalisant tout ce qui nous entoure. Il est estimé que nous disposerons près de 80 milliards d’objets connectés en 2020.

Voici la liste des 5 différentes tendances liées aux objets connectés :

  1. Smart Wearables : bracelets connectés, chaussures connectées, etc.
  2. Connected Services : cela concerne les marques qui, grâce aux objets connectés, rendent un service aux consommateurs, leurs permettant une différenciation de poids face à ses concurrents (la preuve avec Nike+, un service de coaching depuis les différents produits connectés de la marque à la virgule qui lui permet de rester de loin le leader sur son marché)
  3. Datafication : un objet connecté c’est comme un panel marketing « temps réel ». Nike a accès aux données de 5 Millions d’utilisateurs de son application Nike+. Cela va permettre à Nike de prendre en compte les besoins éventuels de ses clients et donc d’améliorer ses produits.
  4. Interopérabilité : Un objet connecté seul ne sert à rien. Il gagne en valeur perçue par le consommateur lorsqu’il est possible de l’interconnecter avec d’autres objets et services. D’où l’importance du Cloud (et donc ici du Cloud de Microsoft qui fût le principal sujet de la conférence dont je parlerai plus longuement par la suite). En quelques mots, aujourd’hui l’échange d’informations est le suivant : 1 Objet Connecté ← échange avec → Plusieurs Smartphones, demain ce sera Plusieurs Objets Connectés ← échange avec → Plusieurs Objets Connectés. Plus besoin donc de passer par un smartphone pour indiquer une action à réaliser à un objet connecté. Par exemple, votre voiture connectée indiquera à votre maison connectée d’allumer le chauffage lorsque vous serez à moins de 10 kilomètres de chez vous.
  5. L’Intelligence Artificielle : une tendance encore future (que Microsoft tend à rapprocher, vous le verrez par la suite), qui permettra aux marques de faire du marketing prédictif grâce aux données collectées en direct par vos objets connectés. Tout l’enjeu des marques ne sera donc plus de traquer mais bien d’anticiper les besoins de ses clients.

Que fait Microsoft dans cette nouvelle ère qu’est l’internet des objets ? Comment y répond-il et au travers de quelles solutions ?

Faisons tout de suite le point sur le Microsoft Azure ioT Services, le Cloud dédié aux objets connectés.
Enormément d’objets sont aujourd’hui connectés, ce qui augmente exponentiellement le nombre de datas collectées. Les données deviennent la nouvelle devise.

Intel a créé Quark, un chip (microchip) qui tourne sous Windows 10, capable de s’adapter à de très nombreux objets pour les connecter. Tout objet se verra alors « enrichi », les données passant de l’objet au cloud de Microsoft seront plus aisément acquises et analysées.

microsoft-iot-services-actus-connect-object

Prenons comme exemple la marque Thyssen Krupp, spécialiste des ascenseurs et des monte-charges.
Chaque ascenseur possédant un Quark verra ses informations transmises en direct sur Microsoft Azure. Des millions d’ascenseurs pourront être connectés en même temps, et une éventuelle panne pourra être détectée et géolocalisée en direct sur la plateforme de Microsoft Azure. Il s’agit là pour Thyssen Krupp de faire de la maintenance préventive.

Le métro de Londres a également joué le jeu en connectant ses escalators, ses tourniquets et ses distributeurs de billets pour là aussi monitorer en live ses infrastructures grâce à l’évaluation en temps réel de la température et des vibrations de ces derniers. En effet, Londres a constaté que les avaries de ses machines avaient un impact direct sur la fréquentation de ses métros, lui faisant perdre par moment jusqu’à plusieurs millions de Livres.

Les startups s’y mettent aussi en créant leurs propres modules dont l’intégralité des données collectées sont hébergées sur Microsoft Azure.
C’est le cas pour iSwip, une startup innovante qui conçoit des modules sur mesure, à faible coût, d’une durée de vie de 10 ans sans recharge et made in France.
Ces modules une fois placés sur les objets à connecter, émettent un signal en radio fréquence qui est automatiquement capté par une station puis transféré au cloud qui traitera les messages et les stockera.
Ils sont placés sur les objets/machines à étudier afin d’en connaître l’état, le géolocaliser, remonter une donnée mesurée et alerter sur un événement.
Ces modules peuvent s’interfacer avec une multitude de capteurs : humidité, distance, mouvement, volume, accélération, température, pression, force, présence, intensité sonore, lumière, géolocalisation, identification et vibration.
En bref, la maintenance prédictive permettra aux machines de ne plus tomber en panne.

L’analyse prédictive est donc ce vers quoi Microsoft veut aller en mettant les pieds dans l’internet des objets. L’analyse prédictive devrait s’attaquer à la probabilité que quelque chose se passe à l’avenir, même si cela se passe juste un instant plus tard. Une aubaine pour les marques, qui pourront rectifier le tir plus rapidement et éviter toute déconvenue sur leurs ventes. Cela renvoie à la tendance n°5 énoncée plus haut : le marketing prédictif.
Voici quelques exemples que les marques pourront adopter :

  • Taux de désabonnement
  • Analyse de réseau social
  • Moteurs de recommandation
  • Traçabilité et services basés sur l’emplacement
  • Optimisation d’infrastructure et d’application web
  • Prévision météo pour planification business
  • Recherche juridique et archivage de documents
  • Surveillance d’équipements
  • Analyse publicitaire
  • Analyse de prix
  • Détection de fraudes
  • Assurance personnalisée

optimiser-actus-connect-object

innover-actus-connect-object

transformer-actus-connect-object

Vous l’aurez compris, l’évolution des technologies engendre l’évolution des usages. Et « l’ère des IOT » dans laquelle nous sommes évolue plus vite que nous le pensons. Microsoft le prouve en allant plus loin que la simple et seule création d’objet connecté innovant (même si Microsoft a quand même créé son bracelet connecté, le Microsoft Band, uniquement disponible aux Etats-Unis pour le moment). L’intérêt de la connexion de notre environnement réside plus largement dans le service qui nous est rendu. Si nous sommes capables de connecter tout ce qui nous entoure, nous sommes aussi capables d’interconnecter les machines entre elles, le M2M (Machine to Machine) engendre le Machine Learning (la fameuse intelligence artificielle décrite plus haut). Bientôt, les machines n’exécuteront plus les ordres mais les anticiperont à notre place.

L'auteur

Connect Object - Marie Nebra

Marie Nebra

Pour Marie, la curiosité n’est pas un vilain défaut… En veille permanente, elle ne veut pas rater une miette de l’actualité digitale. Tout fraichement diplômée d’une grande école de communication, elle est créative, dynamique et passionnée de nouvelles technologies et d’expériences web.

Nombre de vues1800 fois

Restez informé de l'actualité des objets connectés

Déja inscrit

Mauvais e-mail

Champ vide

Inscription réalisée

Ces tests peuvent vous intéresser

Vous souhaitez écrire des articles pour Connect Object

Rejoignez Nous >

Informations Cookies

Comme tous les sites que vous visitez, nous utilisons des cookies. Ceux-ci nous permettent de faire fonctionner certaines fonctionnalités comme les réseaux sociaux, et comprendre comment vous naviguez sur notre site. Pour en savoir plus, cliquez ici !