L’emballage intelligent : une alternative aux dates de péremption

L’emballage intelligent : une alternative aux dates de péremption - Connect Object

Une technologie qui fait son nid dans l’eldorado des objets connectés : l’emballage connecté.

Aux Etats-Unis, les chercheurs du MIT annoncent la mise au point d’un capteur qui repère la décomposition de la viande. Intégré dans les emballages, le capteur permettrait de savoir si le produit est consommable ou non, grâce au gaz émis par la viande avariée.

Il fonctionne grâce à une réaction chimique qui capte les molécules caractéristiques de la décomposition de la viande. Les données sont directement envoyées sur le smartphone du consommateur qui pourra ainsi déterminer s’il peut manger son produit.

Comment ça marche ?

Le capteur développé par le laboratoire du Pr. Swager est composé de nanotubes de carbone qui seraient capable de détecter les composés aminiques caractéristiques de la décomposition de la viande. Lorsque les molécules détectent ces composés, la résistance électrique du dispositif diminue. Les nanotubes de carbone peuvent être modifiés chimiquement pour détecter un gaz particulier, preuve d’un aliment avarié.

Les chercheurs permettent ainsi un dispositif innovant ; « l’emballage intelligent », qui fournirait des informations de sécurité beaucoup plus précises que les dates d’expiration actuellement présentes sur nos emballages.

Une révolution contre le gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire tient aujourd’hui une place énorme dans notre société, le manque d’informations est un véritable problème; les gens jettent des aliments ayant dépassé leur période de validité mais qui sont en réalité totalement consommables.
D’ailleurs, le gouvernement français annonce plus de 10 millions de tonnes de déchets alimentaires gaspillés chaque année en France, soit environ près de 150kg par français. Sur ces 150kg de déchets par an, l’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) indique que 7 kilos représentent des produits encore emballés, dont la plupart sont encore comestibles !
L’emballage connecté permettra à chacun d’être certain de la validité de sa viande

[lemballageintelligentunealternativeauxdatesdepéremption]-[actus]-connect-object-{i2}.jpg

Un dispositif prêt pour la standardisation ?

Les chercheurs du MIT ont bien avancé sur le projet, les capteurs ont été testé sur différents types de viande : porc, poulet, morue, saumon. La petite taille des capteurs leur permet d’être intégré dans de nombreux emballages alimentaires.
De plus le coût de fabrication de ces capteurs reste faible comparé aux détecteurs actuels, notamment en terme d’énergie puisque les données peuvent être lues directement sur le smartphone du consommateur.
Un brevet a été déposé sur leur technologie et il y a l’espoir d’une licence pour le développement commercial. La recherche a été financée par la National Science Foundation et l’Army Research Office à travers le MIT.

Reste à savoir quelle grande entreprise sera prête à faire le premier pas et à investir pour révolutionner le monde de demain !

L'auteur

Connect Object - Mélanie Roukoz

Mélanie Roukoz

Etudiante en M2 Communication Digitale et à l'affût de toute l'actualité du numérique !

Nombre de vues1899 fois

Restez informé de l'actualité des objets connectés

Déja inscrit

Mauvais e-mail

Champ vide

Inscription réalisée

Ces tests peuvent vous intéresser

Vous souhaitez écrire des articles pour Connect Object

Rejoignez Nous >

Informations Cookies

Comme tous les sites que vous visitez, nous utilisons des cookies. Ceux-ci nous permettent de faire fonctionner certaines fonctionnalités comme les réseaux sociaux, et comprendre comment vous naviguez sur notre site. Pour en savoir plus, cliquez ici !