Emmaüs veut connecter ses conteneurs

Emmaüs veut connecter ses conteneurs - Connect Object

Le Relais (filiale d’Emmaüs France) en charge des conteneurs de textiles, linges de maison et chaussures souhaite digitaliser ses conteneurs afin de réduire ses coûts et son empreinte carbone en optimisant les processus de collectes.

Le Relais favorise depuis 30 ans l’insertion professionnelle de personnes en situation d’exclusion grâce à la collecte, le tri et la revalorisation textile. Chaque année, plus de 55% des collectes d’habits sont réalisées par la filiale d’Emmaüs.
Plus de 18 000 conteneurs répartis en centre-ville, en périphérie, sur les parkings de magasins, en bas des immeubles et dans les déchetteries, permettent la collecte de plus de 90 000 tonnes de textiles et la création de 2200 emplois.

iSwip connectera les conteneurs pour réduire les coûts

La Fondation Emmaüs créée par l’abbé Pierre en 1949 souhaite profiter du digital pour réduire ses coûts. En connectant ses conteneurs, Le Relais saura exactement ceux qui doivent être vidés et ceux dont ce n’est pas encore nécessaire pour le moment.
C’est grâce à la société iSwip, présentée par son fondateur Emmanuel Torchy lors de la conférence sur le Cloud Azure de Microsoft en décembre dernier, dont les capteurs peuvent s’interfacer sur mesure en fonction des besoins (humidité, distance, mouvement, volume, accélération, température, pression, force, présence, intensité sonore, lumière, géolocalisation, identification et vibration) que Le Relais pourra connaître à tout moment le taux de remplissage par ultrason et donc savoir à tout moment la quantité de textile récoltée dans chacun de ses conteneurs.

emmaus-actus-connect-object-1

Ainsi, en géolocalisant également ses véhicules de collecte, Le Relais pourra optimiser ses tournées de récolte de textile afin de réduire son empreinte carbone et de réduire son temps de collecte. Ces bennes connectées permettront un retour sur investissement de 20%, ce qui induira un réinvestissement de l’argent économisé dans la création de nouveaux emplois et le développement de nouvelles activités.

Toutes les informations récoltées par les capteurs d’iSwip seront transmises sur le Cloud Azure de Microsoft. Cela permettra à long terme de connaître les meilleurs emplacements des conteneurs, la détection d’intrusions, le comptage du nombre de donateurs ainsi que l’impact des campagnes de communication d’Emmaüs sur les dons.

L'auteur

Connect Object - Marie Nebra

Marie Nebra

Pour Marie, la curiosité n’est pas un vilain défaut… En veille permanente, elle ne veut pas rater une miette de l’actualité digitale. Tout fraichement diplômée d’une grande école de communication, elle est créative, dynamique et passionnée de nouvelles technologies et d’expériences web.

Nombre de vues1354 fois

Restez informé de l'actualité des objets connectés

Déja inscrit

Mauvais e-mail

Champ vide

Inscription réalisée

Ces tests peuvent vous intéresser

Vous souhaitez écrire des articles pour Connect Object

Rejoignez Nous >

Informations Cookies

Comme tous les sites que vous visitez, nous utilisons des cookies. Ceux-ci nous permettent de faire fonctionner certaines fonctionnalités comme les réseaux sociaux, et comprendre comment vous naviguez sur notre site. Pour en savoir plus, cliquez ici !